Sélectionner une page

Le processus de construction de l’architecture et du design dans l’imaginaire collectif

par | Août 31, 2020 | Architecture, Bâtiment, Design, Publications, R3Dstudio | 0 commentaires

Les définitions des mots architecture et design ne signifient pas la même chose pour tout le monde. Les caractéristiques, les composants et les acteurs de ceux-ci non plus. Que nous en sachions peu ou beaucoup sur ces deux disciplines artistiques, cette connaissance a été construite dans l’imaginaire (l’esprit) collectif (des personnes) à travers leur propre construction de la culture souvent influencée par les médias.

Commençons par définir « imaginaire collectif ». C’est un concept des soi-disant sciences sociales, inventé par le philosophe et sociologue français Edgar Morín en 1960, qui désigne l’ensemble des mythes et des symboles, qui fonctionnent effectivement comme un « esprit » social-collectif (propre à l’esprit). Sa théorie dit que les idées représentées par ces mythes (mots) et symboles (faits) sont promues à la fois dans leur dimension réelle et dans leur dimension imaginaire (transferts et projections) par les médias ; et cela nous permet de les identifier dans les produits de consommation et les personnalités médiatiques (leaders sociaux, politiques ou religieux et célébrités). Ces idées sociales – collectives se développent tour à tour dans des archétypes tels que le travailleur, le professionnel, le fou ou le voleur ; ou des thèmes universels tels que l’amour, le temps ou la jeunesse.

Imaginaire des espaces publics (photo de Tae Yoon Kim)

L’idée que nous nous faisons de l’architecture a beaucoup changé avec le temps. Depuis son apparition dans la Grèce Antique, il a été considéré comme un art, mais le concept d’art est celui qui a changé. L’architecture est un art parce qu’elle fait partie des Beaux-Arts classiques : architecture, sculpture, peinture, musique, déclamation et danse), « c’est l’art et la technique de projeter, concevoir et construire des bâtiments, modifier l’habitat humain et étudier l’esthétique, le bon usage et la fonction des espaces, qu’ils soient architecturaux ou urbains »… Actuellement, il ne suffit pas que l’architecture soit belle, elle doit être originale, créative et expressive.

C’est une fausse idée de croire que le seul responsable de l’architecture est l’architecte, il ne faut pas oublier les designers et les ouvriers, mais surtout les enseignants qui sont ceux qui peuvent créer les artistes. Il devient alors essentiel de comprendre l’influence des médias dans le développement de la conscience collective de ce qu’est cet art et comment se déroulent ses processus de création, de production, de diffusion et de consommation.

Agence néerlandaise pour l’éducation et les finances à Groninghen (Source: Kommerling)

Ce sont les magazines (spécialisés), des sites Web et des blogs, des catalogues commerciaux, des expositions thématiques, de la publicité et pas seulement des textes éducatifs qui peuvent être considérés comme des sources pour comprendre l’architecture dans toute sa dimension. L’œuvre architecturale elle-même communique, mais il faut se rendre à l’endroit où elle se trouve pour contempler l’œuvre, c’est pourquoi l’architecte et l’architecture ont besoin des médias pour être en contact avec la population pour que l’œuvre soit comprise dans la vie quotidienne. Cette médiatisation de l’architecture est ce qui crée l’imaginaire collectif selon lequel l’œuvre appartient à l’architecte, mais nous savons que ce n’est pas vraiment le cas.

Et quelle est notre idée du design ? C’est vraiment un concept large. Pour les besoins de ce texte, nous pouvons le définir comme le processus précédent de configuration mentale, dans la recherche d’une solution dans n’importe quel domaine et qui est appliqué en particulier dans les domaines de l’industrie, de l’ingénierie, de l’architecture, de la communication et d’autres disciplines qui nécessitent de la créativité. Cette recherche de solution se traduit par des croquis, des dessins, des esquisses ou des diagrammes. L’acte même de concevoir n’est pas un fait artistique en soi, bien qu’il puisse utiliser les mêmes processus de pensée et les mêmes moyens d’expression en conséquence.

Plan de conception de maison moderne (Source: Meramattress.com)

Au fil du temps, les valeurs attribuées à la signification du design ont changé. Aujourd’hui, ce qui compte, c’est l’art du design (plus que sa praticité), cette évaluation a commencé à être donnée au milieu du XIXe siècle, avec le Romantisme où les idées de l’artiste étaient plus valorisées que leurs compétences. Et contrairement aux autres arts, le design (dans ce cas architectural) n’est pas une fin en soi, c’est un moyen de production qui nous permet d’atteindre un but : la construction d’un objet : maison, école, temple ou bâtiment.

Comme vous pouvez voir, la perception que nous avons d’un concept ou d’une chose peut être différente de celle d’une autre personne et varier dans le temps, se former sous l’effet de nos influences et se développer d’une certaine manière en fonction de notre contexte ou environnement. Et les idées que nous avons de l’architecture et du design ne font pas exception, la créativité étant le facteur qui unit ces deux arts, sciences ou disciplines qui cherchent une fin commune la beauté pratique d’un objet ou d’un lieu.

Sources :

Magazine 925 : http://revista925taxco.fad.unam.mx/index.php/2019/02/07/el-imaginario-colectivo-y-la-percepcion-de-nuestro-entorno/

Université de Palerme : Faculté de design et de communication

Web Arqa : Réflexions sur l’architecture

Sobre el autor

Omar Amorós

Carlos Omar Amorós Núñez

Periodista y Docente
Estudié Ciencias de la Comunicación en la Universidad Privada San Martín de Porres. Llevé cursos de crítica cinematográfica y teatral; y he trabajado en Revistas y en Agencias de Medios y Relaciones Públicas. Ejercí también como docente del área de comunicaciones para alumnos de primaria y secundaria, y como asesor de prensa para escritores. Además, escribí sobre arte y cultura en los diarios Expreso y Perfil, y en el Suplemento Variedades del diario El Peruano.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Otras entradas en el Blog

Recyclage et réutilisation des matériaux dans le design et l’architecture

Recyclage et réutilisation des matériaux dans le design et l’architecture

Il est connu que l’architecture, le design et la construction sont des domaines où une grande quantité de ressources est consommée et une infinité de déchets est générée. C’est pourquoi ces industries doivent créer des stratégies et utiliser des ressources qui réduisent le taux élevé d’impact environnemental qu’elles génèrent.

Pin It on Pinterest

Share This